FREENET

Qu'est ce que c'est ?

Freenet est un réseau décentralisé, résistant à la censure et anonyme. Cela signifie :

décentralisé : chaque utilisateurs de freenet constitue en lui même une partie du service. Chaque personnes décidant de faire tourner freenet sur son ordinateur attribue une certaine quantité d'espace disque, de bande passante et de temps processeur que son ordinateur doit allouer a freenet, pour TOUT les utilisateurs de freenet. Son ordinateur deviens un des nombreux serveurs freenet, dit "noeud".

résistant a la censure : tout contenu publier sur freenet est présent de manière "définitive", un effacement ne peux être ordonné par qui que ce soit. Une fois le contenu inséré sur le réseau seul le temps peux en venir a bout.

anonyme : tant que l'utilisateur ne révèle pas publiquement son identité, ne commet pas de bourde, ne tombe sur une grave faille logicielle et que son noeud ne tombe pas suite a une des rares attaques possibles pour corréler une identité cryptographique avec une IP réele. Alors l'utilisateur est totalement anonyme sur freenet.

Comment ça marche ?

Techniquement, freenet est une sorte de disque dur distribué. Chaque utilisateur donne une quantité définie d'espace disque au réseau. Lors de l'insertion d'un fichier, celui ci est coupé en morceaux qui sont compressés et encryptés, une clef d'insertion est ensuite fournis : elle permettra ultérieurement d'identifier, rapatrier et décrypter le fichier. Les morceaux sont ensuite transmis a un grand nombre de nœuds, de manière a avoir une certaine redondance de l'information : l'insertion sur freenet est plus lente que la récupération, car la quantité d'information bien supérieure. Lorsqu'un utilisateur veux recuperer un fichier sur le reseau, il soumet la clef identifiant le fichier, le nœud de l'utilisateur va consulter sa propre banque de données pour récupérer les morceaux du fichier qu'il pourrait avoir puis va soumettre a ses "voisins" la même clef pour tenter de rapatrier des morceaux du fichier qu'ils détiendraient. Cela se répercute un certain nombre de fois, avant que la requête ne cesse d'être émise. Au final un grand nombre de nœuds sont consultés a propos du fichier et tout les morceaux remonteront a la source par des chemins parfois très différents d'un morceau a l'autre. Comme il n'y a pas de différence entre le relayage d'une requête sur une clef, et l'émission d'une requête, nul ne peux savoir qui est source de la demande. L'anonymat est garanti.

On peux faire quoi ?

De nombreuses applications sont possibles sur freenet :

  • partage de fichiers (freemulET,Frost,Thaw,recuperation directe des clefs...)
  • forums de messagerie (Frost, FMS...)
  • mails (freemail...)
  • surf sur des "freesites"
C'est rapide ?

Non, il faut bien l'avouer, le réseau freenet est lent, les requêtes transitent par un grand nombre d'ordinateurs, la latence est importante entre le moment ou l'utilisateur demande une clef et celui ou le fichier lui parviens. Cependant, la vitesse générale a énormément augmenter depuis les premières release de la version 0.7. Un fichier beaucoup demandé, très redondant sur le réseau, parviendras vite a l'utilisateur et a grande vitesse.

C'est sur ?

Les développeurs de freenet sont parfois à la limite de la paranoïa et toujours sur la brèche en ce qui concerne le fait de combler d'éventuelle failles pouvant révéler a son insu l'identité d'un utilisateur. Le programme est donc relativement sur et résistant face à beaucoup d'attaques. Cela dit, le mode de fonctionnement actuelle est dit "open-net", c'est à dire que la liste de certains noeuds est publiquement connu et servent de bootstraps aux nouveaux utilisateurs ET que les nœuds échangent entre eux les adresses d'autres noeuds. Cela n'est pas nuisible au niveau de l'anonymat mais rend le blocage du réseau facile a un gouvernement hostile ainsi que la possibilité pour ce même gouvernement d'identifier les utilisateurs de freenet présent dans le pays (mais pas ce qu'ils font dessus). Une des seules parades a cet etat de fait est le mode de fonctionnement "darknet" : pour accéder au réseau il faut connaître des gens déjà présent et interconnectés a d'autre nœuds et échanger avec eux la "fiche d'autoconfigation" du nœud qui comprend l'adresse IP et d'autres informations permettant de créer une nouvelle interconnexion. Il faut être en mesure de choisir des contacts de confiance, car un nœud qui ne serais connecté qu'a des nœuds hostiles est totalement vulnérable : il est facile de savoir tout ce que fait l'utilisateur sur le réseau, insertion et récupérations.

On le recupere où?

Freenet est ecrit en Java, il est donc compatible indifféremment avec windows, linux et macOS. Vous pouvez récupérer l'installeur sur le site officiel : http://freenetproject.org/fr/index.html Les mises a jours ultérieures seront proposés par le noeuds et directement récupérés sur freenet, de manière "invisible" donc.

Et.. en quoi est ce utile ?

Freenet est un moyen de lutter contre la menace qui pese actuellement sur le net. Les gouvenements cherchent de plus en plus a museler la liberté d'expression qui y existe a l'heure actuelle. Les droits des societés deviennent plus important que le droit a la vie privé. Les droits d'auteurs plus que le droit a la culture et a la libre communication. Comme le dit le créateur de freenet : "On ne peux garantir a la fois la lutte pour les droits d'auteur et la liberté d'expression" (You cannot guarantee freedom of speech and enforce copyright law). Freenet constitue peux être l'avenir de l'internet actuel. Et l'es peut être déjà pour certains peuples qui ne bénéficient pas de la liberté d'accès total au net.

- Plus d'information

http://fr.wikipedia.org/wiki/Freenet