La Taniere Des Loups

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - surréalisme

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, mai 5 2010

Psycotropes

Une petite "discertation" sur la legalisation des drogues, postée sur un forum sur un sujet sur le cannabis...

Plan :
-1. The Spice extends consciousness
-2. The Spice is dangerous
-3. The Spice must flow

Lire la suite...

jeudi, septembre 24 2009

The Fountain

The_Fountain - Poster.jpg

The Fountain

Film américain de Darren Aronofsky sorti en 2006.

Synopsis:
L'histoire de trois hommes, l'un est chercheur, il tente de trouver un remède contre le cancer afin de sauver sa femme. L'autre conquistador, chargé par la reine d'Espagne de trouver l'Arbre de Vie donnant l'immortalité. Et le troisième flottant dans l'espace, enfermé avec un arbre mourant dans une bulle en direction de l'étoile Xibalba sur le point d'exploser. Ces trois hommes sont une seule et même personne, cherchant a repousser les limites de la mort pour sauver l'être aimé a travers l'espace et le temps. Mais au fur et à mesure que la mort grignote le champ de bataille, l'espoir semble vainc... mais la mort n'es elle pas qu'une maladie comme les autres?

Critique:
Un film emplis de symbolique et de spiritualité, indiquant clairement des allusions a la kaballe juive (tout comme dans Pi, d'ailleurs, même si ici ce n'est que sous entendu) sans toutefois jamais faire une quelconque mention d'un quelconque dieu. Il n'est ici question que d'une seule chose, la conscience de la mort. Le film est bien réaliser, l'histoire assez prenante, l'ambiance intense par moment. Un film intéressant et qui ne prend aucun parti morale sur la question. Le personnage vainc sa peur de la mort par une prise de position spirituelle, mais à aucun moment le film ne cherche a prendre parti pour ou contre l'immortalité et ceci est suffisamment rare pour le signaler. Au final j'ai bien aimé ce film, tout autant que Pi, et dans une moindre mesure Requiem for a dream.

mardi, juin 9 2009

Qui suis je ?

Scheindorf Herljos

Je m'appelle Herljòs, bien que cela ne soit pas mon nom civil, c'est mon vrais nom, celui que j'ai choisis de porter.

Il signifie Armée de Lumière en islandais. Scheindorf signifie "village de l'éclair", ou "village du faux semblant" ou "village des tromperies" en Allemand.

Je suis né le 2 octobre 1988, ce qui me fait actuellement 21 ans, niveau physique, je fais assez norrois je trouve, après être aller faire un tour en islande, j'ai les cheveux long, un peu de barbe, assez maigre (et visiblement un métabolisme rapide), une taille d'environ 1m65.

Je suis vegan (végétalien) pour raisons idéologiques et politiques, que je n'oublierai pas de détailler dans de prochains bulletins. Je me déclare ouvertement antispeciste (plus tendance "philosophie des droits" que utilitariste) et contre l'idée de Nature (et le concept, d'instinct que j'exècre tout autant)

J'ai une mentalité plutôt scandinave et prend très a cœur les obligations et engagements personnels : Si je m'engage a quelque chose, je tenterai de le faire. Malgré cela, je suis plutôt libertaire et progressiste.

Je me déclare de religion Asatru (ancienne religion scandinave) aussi connu sous le nom "odinisme", mais je ne venere pas du tout Odhinn. Mais plutot Thorr, Tyr, Freyja... mais également Fenrir, que je ne concois pas comme un "monstre maléfique" mais comme une victime d'une prophétie finissant par devenir la cause de sa propre réalisation.

Je suis également ce qu'on appelle un were, ou thérian. Ce qu'es un thérian seras expliqué dans un prochain article. Pour résumer, il s'agit de gens qui ne se sentent pas humain dans leur tête, mais s'identifie a une autre espèce animale. Personnellement, je me sens plus proche des loups et des canidés en général que des hominidés.

Je suis responsable du Projet Corridor, une équipe de quelques personnes développant des technologies et jeux webs, des jeux vidéos, des jeux de rôle, des jeux de société, de cartes... tout types de jeux. Nous prévoyons de monter prochainement une maison d'édition spécialisé dans l'édition de jeux et de livres de jeux de rôles ainsi que des recueils de poésies et des romans innovants et originaux.

Je dirige également le projet Fserv. Un réseau de serveurs coopératif, et autogéré.

Mes centres d'intérêt sont les sciences physiques, l'informatique, la psychologie et la philosophie. J'apprécie l'art furry et le surréalisme. J'écrivais pas mal de poésie il fut un temps, je n'ai repris cette activité que récemment.