La Taniere Des Loups

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - technologie

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, février 12 2012

La politique, c'est fantastique

C'est dingue comme les politiques de drauche comme de goite sont déconnectées des réalités :

"on assiste les gens à ne pas bosser", "il faut obtenir le plein emploi", "nous devons relancer l'industrie française" ...

N'avez vous pas un instant considéré, messieurs, que le mouvement de l'automatisation se poursuit inexorablement, même les tâches intellectuelles sont assistées par ordinateur. Hormis de rares exceptions, une personne seule peut facilement s’acquitter sans peine du travail de plusieurs.

Manifestement, non.

Faut-il aller à l'encontre du progrès et forcer de nouvelles embauches, rapidement très coûteuses et peu efficaces, ou investir dans des technologie d'assistance permettant d'augmenter le rendement de l'entreprise et dont le coût de maintenance est souvent moindre que la charge budgétaire correspondant aux salariés non nécessaires ?

Alors qu'à Gauche, on souhaite réguler, voire interdire les licenciements, pour garantir la stabilité de l’emploi, diminuer (un peu) le temps de travail (sans changer les modèles sous jacent) pour forcer les entreprises à embaucher plus de personnel, et allouer des aides aux entreprises réalisant de nouvelles embauches, à Droite, on souhaite supprimer le salaire minimal et les aides sociales.

Jamais il n'est question de la remise en cause du statut même de travailleur, pourtant le constat est simple : Il n'y a pas de travail pour tous.

Des solutions peuvent pourtant exister, deux exemples simples et complémentaires :

- Aide à la création d'entreprise, baisse des charges monstrueuses qui pèsent sur l'activité entrepreneuriale, bien avant qu'elle ne devienne rentable ou même, fasse du chiffre d'affaire. Les professions intellectuelles, en particulier dans le domaine informatique, demandent la création de nouvelles structures pour permettre à des projets très différents de s'épanouir. Mais la difficulté à lancer une activité indépendante, les risques sur le budget personnel en cas d’échec et la complexité de bien des aspects de la création et la gestion d'entreprise en rebutent plus d'un.

Il paraitrait qu'il existe des formations gratuites au management d'entreprise et des conseillers d'aide à la création auprès des chambres de commerce... pour en avoir cherché dans plusieurs régions, je n'ai eu que des réponses négatives. Plus concrètement, on trouve des programmes de financement de startups destinés aux tentatives de lancement de projets sur quelques mois, en supprimant une partie des craintes financières, en particulier la recherche initiale d'investissement. Mais ces programmes sont très rares.

- Planification du travail, sur une semaine, chaque travailleur est actif pendant 3 jours. Les équipes sont divisées et se relaient de manière à ce que chaque poste soit occupé tout les jours, y compris le samedi et dimanche. Une telle planification aurait pour conséquence de faire exploser la demande d'emploi, tout en garantissant que toute l’œuvre nécessaire soit faite.

Et enfin, garantir a tous un revenu minimal, car même en planifiant les tâches, il finira bien par ne plus y avoir assez de choses utiles a faire pour tous...

Il ne sert à rien de lutter contre le progrès technologique... plus l'on s'y oppose, plus l'humanité et tout le reste sur terre en souffrira...

vendredi, février 10 2012

Technocracie : le diagramme

Voici un rapide diagramme du modele technocratique que je soutiens :

Voir l'image

mardi, octobre 26 2010

La singularité technologique en deux mots

La singularité technologique est une hypothèse conceptuelle apparut dans les années 60 et soutenu par un certain nombre de chercheurs et historiens des sciences. Cette hypothèse part de l'observation simple que dans des listes d'évènement remontant plus ou moins loin dans le passé, le temps nécessaire entre deux découvertes, ou évènements, importants, est grandement diminuée entre deux dates notables. Plus la recherche et les connaissances s'accumulent, plus les systèmes deviennent complexes, et plus la puissance de computation disponible pour découvrir de nouveaux concepts, de nouvelles structures, deviens grande. Et plus la puissance deviens importante, plus le temps nécessaire diminue.

Lire la suite...